Les effets de la malbouffe sur le microbiome

September 15, 2020

La malbouffe, appelée communément fast food – que l’on peut définir comme de la nourriture préparée rapidement au restaurant que l’on peut emporter pour consommer – fait référence à un groupe d’aliments dont la consommation est considérée, depuis des années maintenant, comme étant malsaine pour la santé selon les professionnels médicaux. Ce verdict s’explique par la quantité élevée de glucides raffinés, de gras saturés et de produits d’origine animale contenue dans ces aliments et les effets néfastes qu’ils ont sur l’organisme. L’effet le plus évident d’une consommation prolongée de malbouffe est bien sûr la prise de poids. Les effets « cachés » ‒ ceux qui se développent au fil du temps ‒ comprennent des risques accrus d’obésité, de crise cardiaque, de diabète, d’accident vasculaire cérébral (AVC), de démence et de cancer1.

 

À court terme, la malbouffe peut avoir des effets négatifs sur l’intestin et le microbiome qui s’y trouve. Une autre expérience menée par des chercheurs du Royaume-Uni a donné lieu à des résultats similaires. Dans cette étude, un jeune homme d’âge collégial a pris tous ses repas dans une chaîne de restauration rapide pendant sept jours. Selon ces propres mots : « Je me suis senti bien pendant trois jours, puis j’ai lentement descendu la pente; je suis devenu plus léthargique et, une semaine plus tard, mes amis trouvaient que mon teint avait pris une étrange couleur grise2 ». Dans son intestin, environ 40 % de son microbiome avait été dévasté2.

 

Pourquoi cela est-il important? Le microbiome intestinal aide à réguler la digestion et le système immunitaire, à maintenir un poids sain et à garder le cœur en santé3. Pour maintenir une bonne santé intestinale, votre corps a besoin d’aliments non transformés, comme des fruits, des légumes et des grains entiers. Ces aliments fournissent les vitamines et les nutriments dont votre corps a besoin pour rester en santé. Votre intestin, tout particulièrement, a besoin de probiotiques et de prébiotiques pour rester en santé. Les probiotiques se trouvent dans des aliments comme le yogourt, la choucroute, le kimchi et le miso. Les prébiotiques quant à eux se trouvent notamment dans les bananes, les pommes, les haricots et les patates douces. S’il vous est difficile de consommer des prébiotiques à partir d’aliments, la prise d’un supplément pourrait vous aider. Fibre Choice® offre plusieurs suppléments prébiotiques sous forme de comprimés à croquer. Vous trouverez de plus amples renseignements sur les fibres prébiotiques ici

 

 

1 Fuhrman J. The Hidden Dangers of Fast and Processed Food. American Journal of Lifestyle Medicine. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC6146358/. Publié le 3 avril 2018. Consulté le 12 août 2020.

2 Tim Spector Professor of Genetic Epidemiology. Your gut bacteria don’t like junk food – even if you do. The Conversation. https://theconversation.com/your-gut-bacteria-dont-like-junk-food-even-if-you-do-41564. Publié le 12 juin 2020. Consulté le 12 août 2020.

3 Robertson R. Why the Gut Microbiome Is Crucial for Your Health. Healthline. https://www.healthline.com/nutrition/gut-microbiome-and-health. Publié le 27 juin 2017. Consulté le 12 août 2020.